Imprimantes 3D

Eirlab Community met à disposition 10 imprimantes 3D en libre-service. Pour pouvoir les utiliser en libre-service, il est nécessaire d’avoir suivi une formation dispensée par un FabManager de l’association.

Les imprimantes 3D

Eirlab Community dispose des modèles d’imprimantes suivants :

  • Ultimaker 2 (x2), pour imprimer un volume jusqu’à 230 x 225 x 205 mm (diamètre filament 2.85mm)
  • Ultimaker 2 Extended, capables d’imprimer un volume plus grand jusqu’à 223 x 223 x 305 mm (diamètre filament 2.85mm)
  • Ultimaker 2 Go, pour un volume d’impression de 120 x 120 x 115 mm (diamètre filament 2.85mm)
  • Creator Flashforge Pro (x2) à double extrusion (possibilité d’imprimer deux couleurs ou matériaux), volume d’impression de 225 x 145 x 150 mm (diamètre filament 1.75mm)
  • 🆕 Ultimaker S3, pour un volume d’impression de 230 x 190 x 200 mm (diamètre filament 2.85mm)
  • 🆕 Ultimaker S5, pour un volume d’impression de 330 x 240 x 300 mm (diamètre filament 2.85mm)
Ultimaker 2
FlashForge Creator Pro
Ultimaker S5

Les consommables ne sont pas fournis par Eirlab Community, un tiroir de filament en libre-service est disponible, le choix des couleurs est limité.

Vous pouvez utiliser n’importe quelle imprimante si elle n’est pas utilisée, si une impression est terminée vous pouvez enlever délicatement la pièce et la poser à côté de l’imprimante puis lancer la vôtre. Nous recommandons l’utilisations des Ultimaker série S lorsque cela est possible.

Quelques procédures

Changement de bobine

Avant de pouvoir commencer à imprimer, vous devez mettre en place le filament dans l’imprimante. La procédure est expliquée pour une Ultimaker série S, mais est très similaire pour les autres types d’imprimantes.

  1. Sur l’écran tactile dans le deuxième menu cliquez sur le matériau que vous voulez changer (en haut à gauche pour le matériaux 1 et en haut à droite pour le matériaux 2) puis cliquez sur “changer”
  2. Si un matériaux est déjà chargé attendez que l’imprimante chauffe puis retire le matériau de l’extrudeur, rembobinez correctement l’ancienne bobine puis rangez là
  3. Placez votre nouvelle bobine tout en suivant les instructions de l’écran
  4. Attendez que l’imprimante détecte votre matériau (si c’est un matériau Ultimaker) sinon renseignez le ) la main
  5. Débloquez le feeder puis insérez l’extrémité du matériau dans le feeder jusqu’à ce qu’il soit visible dans le tube transparent, appuyez sur continuer et laissez l’imprimanter charger le nouveau matériau
  6. Confirmez que le matériau s’extrude correctement

Changement de buse

La procédure pour l’Ultimaker série S

  1. Sur l’écran tactile dans le deuxième menu cliquez sur la buse que vous voulez changer (centre gauche pour la buse 1, centre droit pour la buse 2)
  2. Attendez que l’imprimante chauffe puis abaissez les ventilateurs
  3. Retirez la buse souhaitée et remplacez là
  4. Refermez le ventilateur

Pour changer les buses sur les Ultimaker 2 et les Creality Flashforge pro, demandez à un FabManager.

Procédures de maintenances

Les procédures de maintenance générales (nettoyage, lubrification des axes, réglages etc) sont assurées par les FabManager d’Eirlab Community, cependant nous apprécions toujours un coup de main si vous êtes volontaire.

Utilisation de Cura

Nous utilisons le slicer Cura pour les impressions 3D voici quelques bases du logiciel

Modification d’un modèle 3D

Déplacer l’objet

Cliquer sur le modèle 3D. Vous pouvez apercevoir qu’un onglet à gauche est ouvert. Le premier onglet permet de réaliser les déplacement du modèle dans l’espace cartésien.

Mise à l’échelle

Le deuxième onglet permet de modifier la taille du modèle. Une option permettant de réaliser une échelle non uniforme selon les 3 axes est possible.

Rotation

Le troisième onglet sert à pivoter le modèle. Cette option sert à pivoter votre forme si la position n’est pas correcte pour une impression 3D. Vous allez pouvoir bouger votre forme avec les axes xyz comme le premier paramètre avec les cercles des couleurs des axes. Vous allez avoir l’options de mettre à plat à côté de réinitialiser pour placer votre modèle automatiquement sur le plat de voter modèle.

Paramètre d’impression

Profil d’impression

  • Qualité Extra Fine : 0.06 mm
  • Qualité Fine : 0.1 mm
  • Qualité Normale : 0.15 mm
  • Qualité Passable : 0.2 mm

Plus votre qualité est fine plus le modèle 3D sera imprimé avec une bonne résolution. Cependant, cela prendra plus de temps qu’une qualité plus grossière. Cela dépend donc du besoin que vous avez, pour une pièce qui doit être visuelle (comme une figurine) approchez-vous d’une qualité extra fine. Pour une pièce fonctionnelle, approchez-vous d’une qualité passable.

Remplissage

  • Vide : 0% (utile dans certains cas)
  • Légère : 20% (utilisé dans la plupart des cas)
  • Dense : 50%
  • Solide : 80%

Adhésion au plateau

Skirt
Brim
Raft

Raft

Un raft est un treillis horizontal de filament qui se trouve sous la pièce la pièce. La pièce imprimée en 3D sera imprimée sur le dessus de ce raft, plutôt que directement sur la surface de la plateforme de construction. Les radeaux sont principalement utilisés avec l’ABS pour aider à la déformation et à l’adhésion du lit, mais ils peuvent aussi être utilisés pour aider à stabiliser des modèles avec des petites empreintes, ou pour créer une base solide sur laquelle construire les couches supérieures de votre pièce.

Skirts

Un skirt est un contour qui entoure votre pièce, mais ne la touche pas.  Le skirt est extrudée sur le lit d’impression avant de commencer à imprimer votre modèle. Les skirts sont utiles, car ils permettent d’amorcer votre extrudeuse et d’établir un flux régulier de filament.  L’observation de le skirt vous permet également de détecter et d’ajuster tout problème de nivellement ou d’adhérence avant que le modèle réel ne commence à être imprimé.

Brims

Un brim est un type spécial de skirt qui est en fait attaché aux bords de votre modèle. En général, le brim est imprimé avec un nombre accru de contours pour créer un grand anneau autour de votre pièce, comme le bord d’un chapeau. Les bordures sont souvent utilisées pour maintenir les bords de votre pièce, ce qui peut empêcher le gauchissement et faciliter l’adhésion au lit. Le brim peut être une option préférable au radeau (qui aide également à l’adhésion), car le bord peut généralement être imprimé beaucoup plus rapidement et utilise beaucoup moins de filament. Une fois l’impression terminée, le brim fin peut être séparé du modèle solide et jeté.

Supports d’impression

Les formes géométriques très complexes que permet de réaliser avec beaucoup de facilité l’impression 3D, peuvent néanmoins nécessiter l’utilisation de ce qu’on appelle des structures de supports. Les porte-à-faux dont l’angle par rapport à la verticale est supérieur à 45° nécessitent généralement des supports. Des structures de support sont nécessaires pour la fabrication de géométries comportant des porte-à-faux. Pour l’illustrer de manière simple, nous pouvons imaginer une pièce en forme de T. Les zones qui dépassent sur les côtés de la structure centrale ont besoin de supports, sinon lorsque le matériau fondu est déposé dans l’air, il s’effondre, générant un défaut dans la pièce. Pour avoir un ordre de grandeur, les porte-à-faux dont l’angle par rapport à la verticale est supérieur à 45º nécessitent généralement des supports pour avoir une bonne finition.

Le premier facteur à prendre en compte est le type de matériau utilisé. Certains sont faciles à enlever, soit parce qu’ils sont solubles, soit parce qu’ils peuvent être brisés sans grand effort. Et d’autre part, il faut regarder la structure des supports eux-mêmes. En FDM, le plus courant est d’utiliser des supports en accordéon, faciles à retirer, ou de bons supports en grille, plus rigides et adaptés aux grandes géométries. Les deuxièmes supports plus utilisés en impression 3D FFF ou FDM sont les supports de type arbre qui sont presque exactement ce à quoi ils ressemblent. Ils partent d’une paire de « troncs » près de la base de votre impression et se ramifient pour soutenir des porte-à-faux sur votre modèle à mesure que la hauteur augmente. L’impression 3D de ces supports permet d’économiser du matériel et du temps d’impression.

Dans les imprimantes à extrudeuse unique, le matériau de la pièce et la structure de support sont du même type. Cela rend difficile le retrait des supports, qui doit être effectué manuellement et détériore souvent l’interface entre les supports et la pièce finale. Avec une imprimante 3D à double extrusion, un matériau différent peut être utilisé pour la pièce et le support, ce qui facilite le retrait des supports.

Liens utiles

  • Thingiverse : Un très grand nombre de modèles 3d à imprimer sont disponibles gratuitement.

Permanent link to this article: https://www.eirlab.net/imprimantes-3d/